Notre-Dame,

tu es la Vierge, choisie par Dieu

pour donner corps à sa Parole.

Ta réponse fut généreuse

et ta fidélité à toute épreuve.

Donnes aux prêtres une même fidélité,

Aux jeunes une même générosité,

aux consacrés une même volonté.

 

Tu es la Mère de Dieu et notre Mère

depuis l’heure cruciale du vendredi saint.

Parce que tu nous accueilles à Tongre

aux jours d’angoisses comme au jours de joie,

nous te bénissons,nous te remercions.

Et nous te prions pour les familles éprouvées

par la séparation, le chômage et la maladie.

 

Siège de la sagesse,dans le Fils

que tu nous présentes,tu nous invites

à reconnaître la lumière du monde.

Qu’il éclaire ceux qui cherchent la vérité.

Qu’il purifie ceux qui s’enlisent dans le péché.

Qu’il visite les étudiants en difficulté.

Qu’il brille encore, là où se veut

un amour fort, sincère et pur.

 

Notre-Dame de Tongre,

tu peux tout demander à Jésus, ton fils.

Portes-lui notre prière, maintenant

et à l’heure de notre mort. Amen

Notre-Dame de Tongre,

priez pour nous

 

 

+Jean Huard, évêque de Tournai

Imprimatuur 17 août 1995